Azrowadôme…Le sanctuaire culturel .

Au cœur du moyen Atlas et entre les montagnes ocres de la région de Tafraoute et plus spécifiquement dans le douar “AZROWADO” se localise une maison appelée Azrowadôme qui est ouverte à toute humain sur Terre …

En franchissant la porte de cette demeure , c’est un tapis rouge qui vous attend , en vous accueillant joyeusement dans son enceinte et croyez moi vous vous sentez star car en fin du compte vous vous l’êtes déjà ; La vedette de votre vie .

 Statuette  “Manneken Pis”

 La chose qui vous tape à l’œil et à l’âme c’est la folie de l’endroit  : une voiture vintage collée au mur , des cravates nouées aux arbres , des tableaux et statuettes , des drapeaux de chaque pays du monde , du chant du patrimoine amazigh , des gens qui rient , qui chantent…Et au milieu de ce tourbillon culturel se trouve un homme modeste , qui marche et se faufile entre les gens , pieds nus signe de fort contact avec la nature et la Terre Mère ,avec un grand sourire chaleureux . C’est lui BIHMEDN MHAMED le propriétaire de cette enceinte.

Une simple visite de cet endroit n’a pas suffit à calmer mon excitation sur lui et j’ai donc décidé de revenir une seconde fois mais celle-là pas seulement pour se faufiler entre ces pièces et merveilles mais pour en savoir plus sur eux et surtout sur Mr MHAMED.

En pleine nuit , en sirotant nos cafés et thé , j’ai posé mes questions curieuses sur ce monsieur qui m’a attentivement écouté et sagement répondu .

 

L’histoire de Azrowadôme a commencé il y a 3 ou 4 ans , Azrowadôme est un nom composé de AZROWADO qui signifie rocher en amazigh et du mot dôme .Si on analyse attentivement ce nom on remarquera un lien fort avec La dôme du rocher en Jérusalem, cet endroit qui historiquement était  riche en cultures et parmi les seules où les gens vivaient en paix malgré leurs différences.

Mr Mhamed est né dans le village d’Azrowado , issu d’une famille pauvre et modeste , il était emmené par sa famille à Tanger à l’âge de six ans où il a fréquenté le Msid .

 

Mhamed était un enfant innocent , ouvert d’esprit acceptant autrui et par cela toute personne qui n’appartenait pas à sa religion mère l’Islam et c’est pour cela qui avait une forte liaison avec les soeurs avec qui il a voyagé en Belgique pour poursuivre c’est études techniques en étant jeune , où il demeura 54 ans de sa vie ..

De son retour au Maroc, il est revenu à son village natal à qui il éprouve un véritable amour et reconnaissance et où il construit Azrowadôme . Au début il était conçu pour sa famille , petits enfants et amis , mais la folie de la demeure , sa richesse culturelle et son onde paisible rendait les gens curieux pour la découvrir chose qui a amené Mr Mhamed à ouvrir ces portes pour l’humanité car il croit fortement que sa maison rendra sa vision réelle qui est de “Venir avec des idées pour changer les pensés et améliorer les mentalités”.

 

Dans un monde aussi cruel et intolérant dans laquelle en vie Azrowadôme est une lueur d’espoir qui fait jour , je n’exagère pas en disant cela mais c’est vrai , on s’accepte tous ici , nos différence devient des richesses , ce qui nous diffèrent nous rend spécial. 

Les drapeaux représentent l’union des humains , tout en négligeant les problèmes politiques et les comptes à rendre entre pays , ici on est des frères et sœurs qui cherchent à vivre dans la paix , ne se sentent pas exclus par leur couleur , religion ou pensé.. la vie en harmonie et synchronie … “ Le Respect , Le vivre ensemble et le Partage”.

 

La brillance de Azarowadome entre  les montagne de l’Anti-Atlas n’était pas facile comme on le pense , elle a dû se battre car pour changer les mentalités des modeste paysans dans un pays comme le Maroc  où  les gens pensent obtenir la vérité absolue sur les religions , l’art et les sujets sociaux , qui pensent  avoir raison sur tout et qui se voient libre et juste de donner des préjugés , qui se cachent derrière des tabous en s’armant par “le 3IB” et le Hchouma des tabous qui sont centres de tous malheurs dont souffre notre société mais avec qui on nous oblige de s’y faire avec….  Certains disent même “Il y a pas d’anges à Azrowadôme” et cela à cause des statuettes…Azrowadôme représente un choc…un tourbillon culturel  .

Mais cela a réussi à s’estomper doucement au fil du temps , aujourd’hui les payants viennent et invitent les autres à venir visiter ce sanctuaire culturel , à assister aux nombreuses cérémonies et conférences , ils sont tous là assis hommes et femmes , noires et blancs , juifs et musulmans parlent , discutent se prennent en photos sans même se connaitre car ce qui compte ici se sont tes valeurs et non pas tes croyances ou ton sexe et ta différence fait de toi      une personne spéciale digne de respect .

En se faufilant entre les murs de cette maison vous sentirez toute la richesse du monde , vous découvrirez les splendeurs du patrimoine Humain…

 

Parler de ce lieu dans un seul article ne sera pas facile , car dans chaque de ces pièces réside une histoire et une splendeur , Azrowadôme mérite d’être visiter , mérite d’être connu , et on en a besoin de pleins d’endroits comme ce dernier dans tout le Maroc et pourquoi pas dans le monde entier , car elle représentera une chaîne de connexion entre tout les civilisations du monde.

Monsieur Mhamed est un homme courageux , qui pu par sa sagesse et son grand amour à son village , son pays et à l’humanité à faire allumer une bougie dans cette obscurité d’intolérance.

Je tiens à le remercier pour sa gentillesse , sa patience , d’avoir partagé sa vie avec nous et surtout de sa confiance, sans oublier Hajar et Safia pour leur accueil chaleureux et leur beau sourire.