Les règles c’est normal

LES RÈGLES… Aujourd’hui nous parlerons sur les règles…oui oui je parle bien de ce liquide rouge qu’offre ma dame nature au monde féminin une fois par mois..

Ce qui m’a bien poussé à rédiger ce petit essai est bien l’ignorance où vivent femmes et hommes concernant ce sujet , qui vu généralement dans un pays ou je vis tabou , chose qu’il faut pas en parler car c’est honteux, hchouma ,3ib, répugnant et que cela ne concerne que les femmes…

On va d’abord bien comprendre tous ensemble c’est quoi le cycle menstruel de la femme comment ce corps divin et merveilleux marche. 

PS:Bon bein les filles on vas savoir comment notre corps marche ok ? car on sait bien que la majorité d’entre nous ne sait pas comment notre propre utérus fonctionne

 

C’est quoi les règles ?

TOC TOC Qui est la ? PUBERTÉ! donc et pendant chaque mois  l’utérus se prépare à accueillir un œuf, résultat de la rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Pour cela, il prépare un « nid douillet » en fabriquant davantage de muqueuse utérine appelé endomètre.

A la fin de chaque cycle, si la rencontre n’a pas eu lieu, l’utérus élimine cet endomètre qui ne sert plus. Cela provoque un saignement vaginal qui dure généralement  de 3 à 7 jours selon les femmes. C’est ce qu’on appelle les règles.

Ce cycle se répète chaque mois tant qu’il n’y a pas de grossesse : l’utérus prépare une nouvelle muqueuse pouvant accueillir un ovule fécondé et élimine cette muqueuse si finalement il n’y a pas de fécondation.

Comment se déroulent-elles ?

Les premières règles apparaissent avec la puberté, généralement entre 10 et 16 ans.

Le début d’un cycle menstruel est marqué par le 1er jour des règles et se termine le 1er jour des règles suivantes.

Quand il est régulier, le cycle menstruel est généralement de 28 jours, mais il peut durer de 21 à 35 jours selon les femmes.

 Bon , que nous savions maintenant comme cette roue magique et divine fonctionne …passons à la réalité des choses maintenant. Donc si vous avez bien compris vous pouvez bien déduire et réaliser à quelle point ce cycle est nécessaire à la vie humaine mais il est malgré cela et malheureusement conçu comme un facteur d’exclusion à travers le monde.

Donc chaque mois, pendant quelques jours, des milliers de filles  perdent  du sang et subissent  bien  les conséquences.

Les conséquences d’avoir les règles dans quelques coin du monde:

Sur le site de Cosmopolitan je suis tombé sur un article qui discute sur la perceptions de différentes populations sur les règles:

Dans certaines régions reculées du Népal, les menstruations sont considérées comme une honte, et les femmes qui les ont comme impures. Résultat : pendant leurs règles, elles doivent quitter leur foyer pour vivre recluses dans une hutte, afin de ne pas “contaminer” son environnement.

Une sanction dangereuse, puisque ces refuges sont généralement des lieux sordides et insalubres, mal protégés des intempéries et des animaux sauvages.

Ce n’est pas tout : elles n’ont également pas le droit d’entrer dans une maison, d’utiliser l’eau courante, de participer à des événements ou de toucher qui que ce soit. Toujours dans un objectif d’éviter toute “contamination”…

Le Népal n’est pas le seul à proférer de telles interdictions. C’est également le cas de certaines régions de l’Inde, où les femmes se retrouvent cloîtrées pendant leurs règles, avec l’interdiction formelle de toucher à de la nourriture, sous peine de la rendre immangeable.

En Bolivie, elles n’ont pas le droit de se laver ou de jeter leurs protections hygiéniques dans une poubelle, car ces gestes sont accusés de provoquer des cancers. Les jeunes filles n’ont également pas le droit de jouer avec d’autres enfants.

Avoir ses règles, un facteur de déscolarisation:

L’un des pires effets négatifs du tabou des règles est celui qui touche les petites filles. Dans plusieurs pays tels que le Kenya, le Bénin, l’Inde ou le Népal, les filles ne peuvent pas aller à l’école pendant leurs menstruations. Pourquoi ? Tout simplement à cause de l’absence de sanitaires, et le manque d’argent de leurs familles qui ne leur permet pas de s’acheter des protections hygiéniques.

Ce qui pose d’ailleurs un véritable problème de santé publique, puisqu’elles utilisent alors tout et n’importe quoi pour éponger leurs règles, des torchons aux feuilles séchées en passant par le sable. Ce qui ouvre la porte à toutes sortes d’infections et de maladies…

Au MAROC:

Ici dans un pays comme le Maroc les règles sont généralement tabou , c’est plutôt souvent une chose qui ne concerne que  les femmes et que d’en parler est souvent impoli et inapproprié…l’achat des serviettes hygiéniques est considéré pour certaines filles comme une mission à accomplir et demander cela au marchand pour réussir leur achat est comme un exploit , car pendant ce processus elles font face aux regards surpris des vendeurs , à leur grandes yeux qui s’élargissent à votre demande, à leur voix qui devient tout à coup faible telle qu’une petite fille timide s’il vous demande la taille ou la marque de vos serviettes , sans oublier comment il cherche à faire l’impossible pour les cacher et vous les passer distraitement comme  il s’agissait d’une vente de drogue ou à faire passer les autres clients avant toi jusqu’à ce qu’il finissent avec eux pour finalement vous fournir vos serviettes magiques….

On peut pas nier le fait que le Maroc d’aujourd’hui est plutôt bien ouvert quand on parle des règles , il devient de plus en plus compréhensible et rationnel mais le cas que je viens d’écrire et totalement vrai car c’est du vécu et je vous s’assure que  vivre cela est un pur mal à l’aise 

Récemment il y a une ou deux semaines un “influenceur” marocain a fait débat quand il a posté sa story réclamant que c’était scandaleux de faire passer la pub des serviettes hygiéniques sur le téléphone de sa fille , chose qui m’a plutôt surprise . Ce que je n’est pas vraiment compris c’est  pourquoi il refusait cela ? et où il avait bien du mal dans ces pubs ? .Le mot scandale est péjoratif qui signale que l’existence de ces pubs représente un danger pour les enfants. Et alors pourquoi on ne peut pas considérer cela comme naturelle, vivant et plutôt le valoriser comme étant essentiel dans le cycle de notre vie sur Terre .

Je pense bien que si on saignait du nez ou des orteils cela serait bien facile à expliquer et à accepter mais puisque l’histoire contient un appareil génitale le signal du tabou se déclenche , il n’y a rien de mal à apprendre cela à nos enfant et leur faire comprendre comment leur corps et le corps du sexe opposé fonction…pas de mal non pas du tout…au contraire cela leur poussera à réfléchir , réveillera leur sens de curiosité , leur amour pour la vie pour la science , un fort respect pour leur génitrice et pour les femmes en générale qui endure de la peine et du mal pour que ces êtres viennent au monde 

Maintenant la question que peut être vous vous posez aussi est :

Les hommes peuvent-ils avoir des règles?

Oh que oui…Comme les femmes, les hommes subissent des changements et des changements hormonaux. Chaque jour, le taux de testostérone d’un homme augmente le matin et diminue le soir. Les niveaux de testostérone peuvent même varier d’un jour à l’autre.

Certains affirment que ces fluctuations hormonales peuvent provoquer des symptômes qui imitent les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM), notamment la dépression, la fatigue et les sautes d’humeur.

 Mais ces fluctuations hormonales mensuelles sont-elles suffisamment régulières pour être qualifiées de «période masculine»?

Oui, affirme le psychothérapeute et auteur Jed Diamond, PhD. Diamond a inventé le terme syndrome du mâle irritable (IMS) dans son livre du même nom, pour décrire ces fluctuations hormonales et les symptômes qu’elles provoquent, basé sur un véritable phénomène biologique observé chez les béliers.

Il croit que les hommes connaissent des cycles hormonaux comme les femmes. C’est pourquoi ces cycles ont été décrits comme «l’effort de l’homme» ou la «période masculine»

 

Finalement je me suis bien amusé à écrire cet article , car c’est un sujet que je voulais en parler depuis longtemps . Le cycle menstruel est une des deux roue qui fait tourner notre cycle de vie sur Terre accompagnez par la deuxièmes roue prise en charge par l’homme. Comprenez que ces règles n’ont rien de tabou , de bizarre ou de répugnant , c’est nécessaire pour notre existence ,une preuve qui montre une énième fois comment le corps de la femme est divin ,spectaculaire et émerveillant…

Et au lieu de les exclure ou de les éviter pendant cette période prenez soin d’elles , gâtez les , supportez leur sautes d’humeur et réduisez leur douleur car cette période peut bien être dure pour la plupart(Seins sensibles,  Ballonnements, rétention d’eau, Douleurs musculaires et articulaires , Maux de tête, Acné, Crampes abdominales ,Diarrhée ou constipation, Douleurs au bas du dos, Difficulté à dormir, Manque d’énergie, fatigue…les changement d’hormones sont parfois difficile…

Chaque élément dans notre monde est surprenant , apprenons à analyser , à admirer la nature, le fonctionnement de notre corps , du corps du sexe opposé , des autres êtres vivants….

 

 

Références:

*Les règles, qu’est-ce que c’est ?

*Les règles, un facteur d’exclusion à travers le monde

*Can Men Get Periods?

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.